Premiers craquements en bourse : Harry Wolhandler parmi les 8 gérants qui nous livrent leurs stratégies
Article Précédent
Retour liste
Article Suivant

Jusqu'où la baisse peut-elle aller ?

Harry Wolhandler : Le marché pourrait aller tester les 5.000 points. S’il passait au-dessous de ce seuil, ce serait plus inquiétant. La correction a surtout touché les valeurs de croissance, dont la valorisation était devenue trop exigeante avec un écart historiquement élevé par rapport aux valeurs dites « values ». Ce type de correction est souvent brutal d’autant qu’elle a été accentuée par les ventes déclenchées par les fonds quantitatifs. Nous pensons que certaines valeurs ont été sanctionnées de manière exagérée, comme Xilam ou MGI Digital, qui viennent pourtant de publier des résultats excellents. 

Quels arbitrages faites-vous ?

Harry Wolhandler : Sur notre fonds Amilton Small Caps, nous avions allégé notre exposition sur les
microcapitalisations. Nous avons pris des bénéfices sur des valeurs de croissance à valorisation élevée, telles que Sartorius Stedim et BioMérieux, ou sur Groupe Open et Infotel, qui rencontrent
des difficultés de recrutement. Dans le fonds Amilton Premium Europe, nous avions déjà pris des profits sur les valeurs du luxe et de l’automobile. Nous pensons que des opportunités d’achat sont apparues sur certaines valeurs immobilières offrant un bon rendement.

Article Précédent
Retour liste
Article Suivant

Les derniers articles

Articles
13.11.18

Retrouvez l'article en ligne : ...

Newsmanagers
06.11.18

Publié le 06/11/2018

Pépites & Pipeaux : Delta Plus Group

Harry ...

BFM Business
13.10.18

Jusqu'où la baisse peut-elle aller ?

Harry Wolhandler : Le marché pourrait aller ...

Investir